Vivre l'hémophilie au quotidien

Concilier hémophilie & vie professionnelle

Concilier une vie professionnelle accomplie et les soins liés à l’hémophilie demande une bonne organisation personnelle.

Il existe des contrats spécifiques et des possibilités d’aménagement du temps et des conditions de travail pour les personnes hémophiles quand cela est nécessaire (1).

Au cours d’une recherche d’emploi ou au moment de choisir une formation, vous pouvez choisir de révéler ou non que vous êtes une personne hémophile. Il n’y a pas d’obligation légale, c’est une décision qui vous appartient (2).

Vous avez également la possibilité, si vous le décidez, de vous faire reconnaître comme travailleur handicapé auprès de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Ce statut permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle (2).

Trouver sa voie professionnelle

Entre études et orientation professionnelle, les clés pour penser sa carrière sans barrière.

Partir en déplacement

L’hémophilie n’est pas un obstacle à la mobilité, à condition de bien organiser ses voyages.

Inventer sa carrière

Un sénior hémophile actif toute sa vie nous livre son expérience.

Eviter le syndrome de la souris

Adopter les bons réflexes pour soulager les troubles musculo-squelettiques provoqués par le travail devant un écran d’ordinateur.

  1. Association Française des Hémophiles. Formations et contrats spécifiques. [En ligne] https://afh.asso.fr/je-minforme/vivre-au-quotidien/vie-professionnelle-aides/formations-contrats/
  2. Association Française des Hémophiles. Vie professionnelle. Informer votre employeur : un choix qui vous appartient. 2017. [En ligne] https://afh.asso.fr/wp-content/uploads/2017/10/Informer-employeur-brochure.pdf

NP-21993

HAUT