Pratiquer une activité physique en toute sécurité

Pour pratiquer une activité physique en toute sécurité, il est essentiel d’en discuter au préalable avec votre équipe soignante. Elle pourra évaluer votre état de santé, notamment articulaire, et vous donner les meilleurs conseils dans le choix des activités et la manière de les adapter à vos capacités. (1,2)

Un entrainement régulier, des échauffements & des étirements

Comme pour tout le monde, il est important de s’entraîner régulièrement. S’échauffer et s’étirer font également partie du rituel indispensable pour éviter les blessures pendant une session et soulager les muscles et le corps après l’effort. (2)

Une bonne hydratation

Une bonne hydratation ne doit pas être négligée. Elle permet de réguler la chaleur corporelle et de compenser les pertes dues à la transpiration pendant l’effort. Pensez donc à vous équiper d’une gourde ou d’une bouteille d’eau et à boire régulièrement au cours de votre séance : 150 à 200 mL (soit 1 verre d’eau) toutes les 15 à 20 minutes environ. (3)

Un équipement adapté

Certaines activités physiques peuvent nécessiter le port d’équipements de protection, comme un casque, des gants, des coudières ou des genouillères. Ne faites pas l’impasse sur celles-ci : elles sont la garantie de votre sécurité. (1,2)

La Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) recommande la protection des articulations cibles par des appareils orthopédiques et des attelles lors de l’activité, notamment en l’absence de couverture par des traitements anti-hémophiliques. (4)

Afin de pouvoir réagir rapidement face aux blessures et saignements, prévoyez toujours une trousse de secours contenant votre traitement anti-hémophilique, une poche de gel cryogène ou de froid instantané, de l’arnica, des pansements, des mèches hémostatiques, une bande de maintien et un antiseptique. (9)

Une adaptation du traitement anti-hémophilique si nécessaire

La pratique d’activité physique nécessite de bien prendre le traitement prophylactique qui vous a été prescrit afin de réduire le risque de saignement. (5)

Au besoin, le traitement prophylactique pourra être adapté selon l’activité choisie et vos caractéristiques en accord avec votre équipe soignante. (6) Les modalités de votre traitement, comme le rythme ou la dose des injections, pourront être ajustées pour s’assurer de bénéficier d’une protection optimale contre les saignements au moment des activités, quand vous en aurez le plus besoin. (6,7) En effet, il est préférable de réaliser les activités peu de temps après les injections car c’est à ce moment que le niveau de protection est le plus élevé. (6)

Le niveau de cette protection dépend du niveau de risque de saignement propre à l’activité choisie. (3,7,8)

Enfin, veillez à votre respiration et accordez-vous une collation, en privilégiant fruits et fruits secs. Après l’effort, n’oubliez pas de vous couvrir pour éviter un refroidissement trop rapide du corps et des muscles. Respectez également un temps de récupération entre deux séances : c’est le secret pour préserver votre organisme.

⚠ Dans le cas d’une reprise après une période d’inactivité, l’exercice doit être repris progressivement pour éviter le risque de saignement et autres blessures. (5)

  1. Hernandez G, et al. Ranges and drivers of risk associated with sports and recreational activities in people with haemophilia: results of the Activity-Intensity-Risk Consensus Survey of US physical therapists. Haemophilia 2018;24(Suppl 7):5-26.
  2. Schved JF. Sports and Physical Activities in Haemophiliacs: Results of a Clinical Study and Proposal for a New Classification. J Hematol Transfus 2016;4(3):1050.
  3. Haute Autorité de Santé. Guide de promotion, consultation et prescription médicale d’activité physique et sportive pour la santé chez les adultes. 2018.
  4. Fédération Mondiale de l’Hémophilie. Lignes directrices pour la prise en charge de l’hémophilie. 2e édition. Blackwell Publishing Ltd., 2012.
  5. Dela Corte-Rodriguez H, et al. What COVID-19 can mean for people with hemophilia beyond the infection risk. Expert Rev Hematol 2020;13(10):1073-9.
  6. Haute Autorité de Santé. Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) hémophilie.
  7. National Hemophilia Foundation. Playing it safe. Bleeding disorders, sports and exercise. 2017
  8. Iorio A, et al. Target plasma factor levels for personalized treatment in haemophilia: a Delphi consensus statement. Haemophilia 2017;23(3):e170-e179.
  9. Fédération Mondiale de l’Hémophilie. L’hémophilie en image. Guide de l’éducateur. 2009.

NP-21993

HAUT