S’engager dans une nouvelle relation

Amour, confiance et sexe

S’engager dans une nouvelle relation et être intime peut vous amener à vous poser de nouvelles questions sur la manière et le moment de parler de votre hémophilie avec votre partenaire. Par exemple, vous vous demandez peut-être si vous devez aborder les rapports sexuels avec prudence.

Tout d’abord, il n’y a pas lieu de se sentir gêné par les questions que vous pourriez vous poser. Tout le monde est curieux de l’amour et du sexe, alors commençons.

Soyons clairs : c’est à vous de décider.

Les relations se construisent sur le respect et la compréhension mutuels. Cela signifie que toutes vos décisions dans une relation, y compris le moment de parler de votre maladie à votre partenaire ou celui avec qui vous souhaitez avoir une activité sexuelle, ne dépendent que de vous.

L’instauration de la confiance prend du temps. Vous pouvez donc prendre tout le temps nécessaire jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise.

 

Il est temps de parler… ou pas

Vous avez rencontré quelqu’un et vous ne savez pas quand ni comment parler de votre hémophilie ?

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Voulez-vous en dire plus sur vous à votre nouveau partenaire ? Pas seulement sur votre maladie, mais aussi sur qui vous êtes et sur ce que vous pensez du monde ? Si la réponse est oui, cela signifie que vous voulez probablement partager des choses importantes sur vous-même avec votre nouveau partenaire.
  • L’hémophilie est-elle un aspect important de votre vie ? Pensez-vous que le fait de partager votre condition en dira plus sur qui vous êtes ?
  • Voulez-vous établir une relation de confiance avec cette personne ? Pour établir des liens avec d’autres personnes, il faut parfois être vulnérable, et vous découvrirez que personne n’est parfait et que votre partenaire peut aussi s’ouvrir sur certains défis qu’il rencontre dans sa vie.
  • Si vous n’êtes pas prêt à vous confier à votre nouveau partenaire, ne vous sentez pas obligé de parler de choses qui vous mettent mal à l’aise.
  • Si vous désirez attendre de vous sentir plus à l’aise ou si vous pensez qu’il s’agit d’une relation occasionnelle et que vous ne voulez pas mentionner votre état, c’est la bonne décision à prendre. 

 

Les affaires de cœur

Les relations peuvent être compliquées, mais c’est aussi ce qui les rend passionnantes. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin de parler à quelqu’un, il est également important d’avoir une personne en dehors de la relation en qui vous pouvez avoir confiance.

Si vous cherchez des conseils sur la vie avec l’hémophilie et les relations amoureuses, demandez à votre équipe soignante ou à l’AFH de vous mettre en contact avec quelqu’un qui pourra vous faire part de son expérience personnelle.

 

L’étape suivante

Lorsque votre couple est prêt pour plus d’intimité, mais que vous êtes préoccupé par une vie sexuelle active, n’hésitez pas à discuter des risques possibles avec votre équipe soignante.

AboutKidsHealth. Les relations et l’hémophilie. [En ligne] https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3243&language=French&hub=HemophilieAdolescents

NP-21993


Dans la même catégorie :


HAUT