Faire face à la sédentarité

Garder le rythme

L’activité physique est à l’origine d’un cercle vertueux dont les personnes atteintes d’hémophilie peuvent également bénéficier : sa pratique permet notamment le renforcement de leurs articulations, la réduction des saignements, le soulagement de leurs douleurs et l’amélioration de leur estime de soi.

Néanmoins, les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 ont entrainé une nette diminution de la pratique d’une activité physique conduisant à la perte potentielle des bénéfices précédemment obtenus. (1,2)

Pourtant, il n’a jamais été aussi important de conserver un mode de vie sain, de rester en forme et de suivre son traitement.


Découvrez HémoCoach

l’application mobile proposant un programme d’activité physique complet adapté aux besoins des personnes atteintes d’hémophilie, à leurs capacités et à leur quotidien.

En savoir plus

Ne jamais baisser la garde

En cas d’inactivité, la prise du traitement anti-hémophilique reste importante car la prophylaxie vise non seulement à prévenir les saignements après un traumatisme, mais aussi les saignements spontanés qui peuvent également survenir à domicile et en l’absence d’activité physique. (3)

En l’absence de traitement prophylactique, les personnes atteintes d’hémophilie sévère peuvent avoir jusqu’à 2 à 5 saignements spontanés (articulaires ou musculaires) par mois en moyenne. (4)

Une diminution de la protection crée aussi le risque de favoriser les micro-saignements occasionnels, qui vont entrainer une évolution progressive et à bas bruit de l’atteinte articulaire sur le long terme. (5)

Ne modifiez pas votre traitement sans l’avis de votre équipe soignante. La prophylaxie reste indispensable, même en cas de baisse d’activité physique ou d’inactivité. Il faut continuer à suivre son traitement prophylactique habituel et traiter sans délai tout épisode hémorragique. (2,6)

  1. Witmer CM. How I approach managing student athletes at risk for bleeding. Pediatr Blood Cancer 2019;66(2):e27523
  2. De la Corte-Rodriguez H, et al. What COVID-19 can mean for people with haemophilia beyond the infection risk. Expert Rev Hematol 2020;13(10):1073-9.
  3. Blazquez Ramos N, et al. Adaptaciones de la dispensacion hospitalaria a pacientes con hemofilia durante la pandemia COVID-19 en Espana y su influencia en la adherencia. Rev. OFIL·ILAPHAR 2021.
  4. Konkle BA, et al. Hemophilia A. 2000 Sep 21 [Updated 2017 Jun 22] In: Adam MP, et al. Gene Reviews® [Internet]. Seattle (WA): University of Washington, Seattle; 1993-2021.
  5. Srivastava A, et al. WFH Guidelines for the Management of Hemophilia, 3rd edition. Haemophilia 2020;26(Suppl 6):1-158.
  6. Hermans C. et al. In-hospital management of persons with haemophilia and COVID-19: Practical guidance. Haemophilia 2020:26(5):768-72.

NP-22009


Dans la même catégorie :


HAUT