Le syndrome de la souris

Eviter le syndrome de la souris

 

Repose-bras, tapis de souris spéciaux, coussinets… De plus en plus d’objets

ergonomiques visent à soulager les fameux TMS (troubles musculo-squelettiques) provoqués par le travail devant un écran d’ordinateur.1

 

Des douleurs qui peuvent être renforcées par certains troubles articulaires liés à l’hémophilie.2

 

Le syndrome de la souris ? Un mal susceptible de toucher tous ceux qui pianotent sur leur ordinateur à longueur de journée.3

 

En cause, la posture prolongée devant son écran et les mouvements répétitifs

impliquant souris et clavier. Engourdissements, gonflement, fourmillements ou raideur, les douleurs du salarié 2.0 peuvent affecter les mains, les poignets, le bras, voire irradier jusqu’au cou et aux épaules, cette zone appelée la ceinture scapulaire. Tour de piste des solutions possibles.

Les solutions pratiques

 

De nombreux objets ergonomiques sont destinés à faciliter la vie devant son écran. Parmi eux :

  • Le repose-bras réglable. Une tablette à fixer au bureau. Ses vertus : réduire la pression infligée au poignet, minimiser les tensions imposées aux muscles, et relaxer les tendons. Le mieux-être peut aller jusqu’à un apaisement des douleurs ressenties dans le cou, les bras ou les épaules.
  • Des déclinaisons existent, comme les coussinets adaptables.

  • On trouve également des tapis de souris avec repose-poignet. A l’intérieur un coussin de gel est conçu pour s'adapter à la courbe naturelle du poignet et de la main.

  • Ajustables en hauteur, avec accoudoirs mobiles, hauteur d’assise et inclinaison réglables : les fauteuils de bureau se réinventent pour soulager lombaires et articulations à la peine. Ils permettent de conserver une position droite, tout en facilitant la liberté de mouvement.

  • Autant d’objets qui peuvent s’avérer utiles pour préserver les articulations sensibles.

 

Pas de publication scientifique à ce jour étayant ces solutions pratiques à destination des patients hémophiles.

Les bons réflexes

 

Pour éviter les douleurs articulaires, quelques astuces quotidiennes peuvent aider :

  • Eviter de laisser sa main sur la souris en position de cliquer lorsque cela n’est pas nécessaire,
  • Jambes décroisées et épaules relâchées, garder le dos bien droit,
  • Placer son écran au niveau des yeux pour éviter de solliciter les muscles du cou et de la nuque,
  • Etirer régulièrement épaules, coudes, poignet et mains, de préférence toutes les heures,
  • Se lever toutes les heures, voire toutes les deux heures pour marcher 

 

Exercices pour les personnes atteintes d’hémophilie, WFH

Sources

1. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/tms/comprendre-troublesmusculosquelettiques

2.Complications de l’hémophilie, Lignes directrices pour la prise en charge de l’hémophilie

3. http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/risquessante.html

A voir sur le même sujet

2019-12-27
La sédentarité dans le viseur

La sédentarité dans le viseur

2019-12-27
Les voyages d'affaires

VOYAGES D’AFFAIRES : PARTIR EN TOUTE SÉCURITÉ

2019-12-27
L'option du télétravail

Télétravail : Cinq clés pour convaincre

2018-12-11
Hémophilie et orientation professionnelle

Choisir sa future carrière : un parcours du combattant ?

2018-04-11
Inventer sa carrière

Aujourd’hui retraité, Martial a eu une vie professionnelle bien remplie.